Soutien à SOS Méditerranée

SOS MEDITERRANEE vient à nouveau de vivre une situation inédite et très difficile qui a amené son navire à déclarer l’état d’urgence, compte tenu d’une situation critique à bord. Cet état de fait nous montre le non-respect du droit maritime par les états européens et le manque de solidarité de l’Europe.

C’est avec un grand soulagement que nous avons appris dimanche 5 juillet que les 180 migrants secourus en Méditerranée par l' »Ocean Viking » étaient autorisés à débarquer en Sicile dans le port de Porto Empedocle. Mais le 22 juillet, une inspection par les garde-côtes italiens a conduit à l’immobilisation du navire dans ce port. Il s’agit clairement d’un harcèlement administratif à l’encontre des navires de sauvetage.

Notre association porte très fortement la préoccupation des migrants de l’espace européen et méditerranéen. C’est dans cette démarche que nous avons sollicité un nouvel article à SOS Méditerranée.

Nous sommes aussi attentifs à ce qui se déroule en mer du Nord, au large de Calais, événements dont la presse parle relativement peu.

Alors que SOS Méditerranée et son navire sont confrontés durement au non-respect révoltant par les États de leurs obligations de secours, nous suivons dans la presse l’évolution de la situation. Il est important de faire connaître largement et plus précisément :

– la situation des migrants que secourt l’association (origines nationales, évolution croissante ou décroissante de leur nombre, conditions de retenue, trajets fréquentés…)

– l’évolution de l’assistance en Méditerranée, l’état de la concertation européenne, l’assistance dans les ports, le rôle des associations humanitaires, les problèmes rencontrés…

– l’actualité de SOS Méditerranée, navire en partance, zones de recherches privilégiées, ports de débarquement…

Dans le contexte actuel, très particulier, toujours en évolution, la contribution de SOS Méditerranée sera un point de vue important pour faire connaître les conditions de travail de son équipage dans le secours en mer aux migrants, dont on veut souvent oublier qu’il s’agit d’un des éléments les plus anciens et les plus fondamentaux du droit de la mer. Elle sera l’occasion d’informer précisément nos adhérents sur le travail qui est en cours et de faire un appel à solidarité auprès des 1200 abonnés à la newsletter du site CDM.

Nous tenons à exprimer à nouveau le soutien sans faille de Chrétiens de la Méditerranée au projet de sauvetage que poursuit sans relâche SOS Méditerranée, en particulier dans le contexte actuel que nous traversons, avec la crise sanitaire du covid-19 et la crise économique qui frappe tout le pourtour méditerranéen.

SOS Méditerranée a lancé une pétition pour obtenir que l' »Ocean Viking » puisse reprendre sa mission. Il est urgent de continuer à la signer, ici

Patrick Gérault,

Président de Chrétiens de la Méditerranée

NB. Voir ici l’analyse de la situation des migrants en Méditerranée faite par François Thomas, Président de SOS Méditerranée pour la France, dans la rubrique « Regards » du site.

Retour à l’accueil