Titre

Le cri d'un chrétien palestinien pour la réconciliation

Sous titre

Pour une théologie palestinienne de la libération

Auteur

Naïm Ateek

Type

livre

Editeur

Editions L'Harmattan, avril 2013

Prix

30 €

Date de publication

15 avril 2013

En savoir plus

Le cri d’un chrétien palestinien pour la réconciliation

Ce livre dont l’édition originale en anglais date de 2008 (édit. Orbis Books, New-York) est un ouvrage de référence en matière d’historiographie chrétienne du peuple palestinien depuis la Naqba (catastrophe) de 1948. Et cela à plusieurs niveaux.

** On y trouve l’histoire d’un Palestinien chrétien, témoin vivant de tous les événements qui ont affecté les Palestiniens depuis la création de l’État d’Israël. A partir de là, il aborde la question des grands enjeux qui ont marqué l’histoire du christianisme dans ses rapports avec le pouvoir politique à travers les siècles.

** L’ouvrage présente le processus d’élaboration d’une théologie palestinienne spécifique de la libération  » au service de la non-violence et de la paix  » (cf. sa 2° partie), fondée sur une lecture de la Bible en situation d’occupation israélienne et non sur une idéologie philosophique, qu’elle soit marxiste ou autre. Elle se réfère à la passion de Jésus-Christ, modèle de résistance politique non-violente et de victoire sur l’injustice. Sans désavouer ses sources historiques en Amérique latine et en Afrique du Sud, la théologie palestinienne constitue une étape nouvelle du message évangélique de la libération.

** C’est aussi la présentation magistrale d’une interprétation chrétienne des textes fondateurs juifs et chrétiens, et de la tradition inclusive commune aux deux religions et se distinguant d’un courant exclusif qui les traverse aussi.

** Sur ces bases, l’auteur se risque, comme théologien et comme pasteur, à une analyse et une réflexion politiques en vue d’une solution du conflit israélo-palestinien. Dans un contexte où l’appartenance religieuse est d’ordre culturel autant que de conviction, au point que l’on peut parler d’athées juifs, musulmans ou chrétiens et que les institutions politiques elles-mêmes peuvent se définir religieusement comme États juif ou musulmans, Naïm Ateek se risque à préciser quelles sont les conditions de la paix et de la réconciliation entre deux peuples et trois religions.

Ce livre est un hymne à la non-violence. Il permet à ses lecteurs de porter un regard inhabituel sur le dramatique conflit qui affecte aussi la communauté chrétienne palestinienne. Les chrétiens y trouveront un éclairage particulier permettant de mieux vivre leur communion de foi avec les Églises du Proche-Orient dans leur difficile et douloureux  témoignage d’amour, de justice et de paix. Une occasion aussi pour ceux d’Occident de s’interroger sur leur propre manière de vivre et de témoigner de Dieu et de l’Évangile de Jésus-Christ.

Ernest Reichert

 


A propos de l’auteur :

Naïm Ateek
Directeur du Centre œcuménique de Théologie de la Libération SABEEL, à Jérusalem et Nazareth.