Liban:Le Centre catholique d’information au service de la censure

  « Le festival de rock organisé au Liban cette semaine pourrait constituer, par certains aspects, une occasion dangereuse de faire circuler la culture de la mort, le suicide, la drogue et l’hostilité. Nous appelons clairement tous les responsables et les pôles de décision à assumer leurs responsabilités dans cette affaire pour repousser le danger et éviter les retombées néfastes. » L’origine de ces propos est le Centre catholique d’information, dans un communiqué publié hier à l’issue d’une réunion, pour protester notamment contre le Festival de rock actuellement organisé au Forum de Beyrouth. En d’autres termes, le CCI appelle les autorités politiques à interdire le rock en faisant assumer à ce dernier les suicides, la « culture de la mort », la drogue et « l’hostilité ». Il s’agit, une fois de plus, d’un appel, au nom de la morale, à une forme de censure et à une action par des censeurs sous le label de l’Église… »Par Michel HAJJI GEORGIOU  Lire la suite de l’article sur le site « L’Orient Le jour »