La terre, la Bible et l'histoire : Vers le pays que je te ferai

Alain Marchadour, assomptionniste, a été doyen de la faculté de Théologie de Toulouse. Depuis six ans, il vit à Jérusalem et est responsable du site de Saint-Pierre en Gallicante. Il a publié de nombreux livres d’études bibliques dont L’Evangile au feu de la critique (Bayard).
David Neuhaus, jésuite, enseigne l’Ecriture sainte au séminaire diocésain du patriarcat latin et à l’université de Bethléem. Il est engagé dans le dialogue interreligieux avec les juifs et les musulmans.

Présentation de l’éditeur. Ce livre unique est né de la rencontre de deux biblistes catholiques vivant et travaillant à Jérusalem. Alain Marchadour, assomptionniste français, et David Neuhaus, jésuite israélien, reprennent avec clarté le très lourd dossier de la Terre promise dans notre histoire. Ils nous proposent une investigation passionnante des textes bibliques, de la pensée des Pères de l’Eglise, jusqu’aux événements qui ont conduit à la situation actuelle : montée de l’antisémitisme, tragédie de la Shoah, interventions coloniales au Proche-Orient, création de l’Etat d’Israël et le drame des réfugiés palestiniens… Ils n’éludent aucune question grave ou douloureuse. Ils soulignent l’importance de la lecture historique et critique des textes pour désamorcer la violence et l’utilisation fondamentaliste des Ecritures. Ils examinent avec rigueur la position de l’Eglise, jusqu’aux documents les plus récents, pour en vérifier la cohérence et conduire à la paix et au dialogue.  » On comprend l’importance de ce livre et son utilité pour tous ceux qui ont à cœur la terre de la Bible, l’avenir des Juifs et des Palestiniens, et la paix dans le monde.  » Cardinal Carlo Maria Martini sj (préface à l’ouvrage)