Chrisitan LochonDans la collection " les cahiers de la Francophonie" de 2001, Christian Lochon membre du réseau Chrétiens de la Méditerranée et du Centre des hautes études sur l'Afrique et l'Asie modernes (CHEAM), a écrit un article sur " France, Liban, proche Orient une culture commune séculaire". Lire le document

« J’ai trouvé que la terre était fragile, et la mer, légère ; j’ai appris que la langue et la métaphore ne suffisent point pour fournir un lieu au lieu. ( … ) N’ayant pu trouver ma place sur la terre, j’ai tenté de la trouver dans l’Histoire. Et l’Histoire ne peut se réduire à une compensation de la géographie perdue. C’est également un point d’observation des ombres, de soi et de l’Autre, saisis dans un cheminement humain plus complexe. »

Dans ces entretiens, dont quatre traduits de l’arabe et un de l’hébreu, Mahmoud Darwich retrace son itinéraire poétique, livrant en même temps un témoignage d’une brûlante actualité sur les multiples facettes de l’identité palestinienne.

Au cours de 4 entretiens, Mahmoud Darwich évoque ses années d’apprentissage, l’expérience de l’exil, et la singularité de sa propre situation dans la vie culturelle arabe, tout en ouvrant au lecteur les portes de son « art poétique ».

A ces éléments autobiographiques, se mêlent ses réflexions sur la culture arabe contemporaine, l’identité palestinienne, Israël et le sionisme, le processus de paix…Présentation de l’éditeur

-  Editeur : Actes Sud (9 septembre 2002)
-  Collection : Babel
-  Langue : Français
-  ISBN-10 : 2742739459
-  ISBN-13 : 978-2742739455

* Traduction de l’arabe par Elias Sanbar et de l’hébreu par Simone Bitton

Article liés

-  Mahmoud Darwish : Une mémoire pour l’oubli – Septembre 2008
-  Nous sommes les invités de l’éternité – En mémoire de Mahmoud Darwish – Août 2008
-  Mahmoud Darwich : Les poètes ne meurent jamais – Août 2008