Mgr Michel Sabbah à Paris le lundi 15 mars 2010

C’est une personnalité de renommée internationale que le réseau “Chrétiens de la Méditerranée” accueillera lundi 15 mars, à 19 précises, au Foyer de Grenelle (17, rue de l’Avre – 75015 Paris). Mgr Michel Sabbah, patriarche latin de Jérusalem de 1987 à 2008, autrement dit l’archevêque de la cité trois fois sainte, y sera l’hôte de notre réseau et de ses partenaires (1). Au programme de cette soirée exceptionnelle :« Les Chrétiens de Palestine artisans de paix au Proche Orient » , une conférence-débat de Mgr Sabbah, animée par Jean-Claude Petit, journaliste et ancien directeur de l’hebdomadaire La Vie.

Nommé à son poste par le pape Jean-Paul II, accueilli avec enthousiasme par les chrétiens du monde arabe (les Arabes ne sont pas tous musulmans, loin de là !), Mgr Sabbah aura été le premier patriarche de Jérusalem d’origine palestinienne, une fonction créée lors des croisades. C’est dire que sa nomination fut un événement.

Pendant plus de vingt ans, Mgr Sabbah s’attachera à quatre tâches majeures : la paix au Proche-Orient, l’unité des Eglises chrétiennes et le dialogue entre les trois religions à Jérusalem, la formation des prêtres et des laïcs dans son grand diocèse qui inclut la Palestine, Israël, la Jordanie et Chypre.

Ce sont évidemment  ses prises de position sans ambigüité sur l’urgente nécessité de la paix entre Israéliens et Palestiniens qui lui vaudront sa réputation internationale, libre et courageuse pour le plus grand nombre, partiale aux yeux de certains responsables politiques et même religieux. La simplicité de l’homme, sa disponibilité à tous, son écoute attentive de la souffrance de son peuple, sa foi profonde, son insistance permanente sur la justice et donc sur le respect du droit international comme condition de la paix lui vaudront d’être élu président du mouvement international Pax Christi à Amman en 1999.

A Jérusalem, Michel Sabbah réussira à faire parler d’une même voix, à de nombreuses reprises, les chefs des Eglises de Terre Sainte, longtemps repliés sur leurs institutions. Ce sera notamment le cas en 2006 dans un appel solennel intitulé : « Au nom de Dieu, mettez un terme au siège de Gaza » au moment de la première vaste offensive de l’armée israélienne.

Aujourd’hui à la retraite, le patriarche “émérite” de Jérusalem continue inlassablement, patiemment, de tisser les fils d’un dialogue exigeant et d’en appeler à la volonté et au courage de tous les artisans de paix au Proche-Orient. Pendant plus d’un an, de l’automne 2008 à Noël 2009, il a coordonné les travaux de théologiens palestiniens des différentes confessions chrétiennes, hommes et femmes, laïcs et ministres du culte. Ces travaux ont abouti à la publication d’un document important intitulé « Un moment de vérité : une parole de foi, d’espérance et d’amour venant du cœur de la souffrance palestinienne »,Document de présentation du Kairos Palestine) publié le 11 décembre 2009 à Bethléem, par le Conseil œcuménique des Eglises.  Ce texte sur lequel reviendra Mgr Sabbah dans sa conférence illustre, une nouvelle fois et de façon solennelle, l’engagement des chrétiens de Palestine pour la paix au Proche-Orient.

Rappelons que Mgr Sabbah rencontrera les journalistes au CCFD (4, rue Jean Lantier – 75001 Paris) de 11 h à 12 h 30, ce même lundi 15 mars. 

Article écrit par Jean Claude Petit Président du réseau Chrétiens de la Méditerranée.


(1)
La journée parisienne de Mgr Sabbah est organisée par le réseau Chrétiens de la Méditerranée, en collaboration avec  le Secours Catholique, le CCFD-Terre Solidaire, la Cimade, Pax Christi France, l’Œuvre d’Orient, l’Eglise Réformée de France, l’ACAT, la Mission de France, la Fraternité franciscaine séculière.