Editorial pour Pâques : Solidarité avec les chrétiens d’Orient

C’est dans un climat particulier que ce billet parait. Nous vivons une crise sanitaire mondiale sans précédent qui bouleverse notre quotidien, nos familles et nos proches parfois touchés. Nous pensons bien à vous et souhaitons à chacun de préserver sa santé.

Nous en profitons pour exprimer notre soutien à tous les professionnels de santé, à tous les hommes et les femmes, à tous les corps de métiers confondus qui sont en première ligne, mobilisés contre le virus.

Dans ce contexte inédit, il nous est impossible d’oublier les chrétiens d’Orient qui vivent depuis plusieurs années une situation fragilisée par la guerre, le conflit israélo-palestinien, les crises économiques et maintenant un risque sanitaire considérable.

En Irak et en Syrie, « déjà éprouvés par les guerres, les chrétiens d’Orient sont eux aussi victimes de ce fléau. Pour eux il s’agit d’une crise dans la crise » précise Mgr Gollnisch, Directeur général de l’Œuvre d’Orient.

Au Liban, en plus de la crise économique, l’inquiétude des chrétiens a rarement été aussi grande face à l’épidémie. Luc Balbon, journaliste ami de CDM, dit dans un article : « C’est un cri d’alarme que peu entendent. Mais dans un Liban en cessation de paiement, laminé depuis octobre 2019 par une crise économique abyssale, dont il aura du mal à se relever… ». De son côté, Jean-Michel Coulot, représentant de l’Œuvre d’Orient au Liban, annonce que « La population n’a pas d’indemnités de chômage, pas de couverture sociale maladie. Malgré l’effort de solidarité des Libanais, la crise sanitaire du coronavirus va faire déborder le vase. L’urgence, c’est la nourriture et les matériels de protection à l’hôpital. L’épidémie en est à son début mais il y a un effet de panique. Il y a des risques très importants de contamination à cause de la promiscuité dans les camps de réfugiés ».

A Gaza, la population redoute l’épidémie tant le système de santé est sous-dimensionné pour affronter le Covid-19.

Avec cette pandémie qui ne connaît pas de frontière, notre engagement avec vous est de renforcer nos liens fraternels à notre façon avec la population des pays du Moyen Orient. C’est pour cela que nous vous invitons à soutenir les projets de l’Œuvre d’Orient (https://oeuvre-orient.fr/nos-actions/), parrain de Chrétiens de la Méditerranée, car nous savons que toute l’aide que nous pourrons leur donner est primordiale et sera d’un précieux soutien. Nous avons la conviction que la solidarité mais aussi la fraternité sont les seules solutions pour aider les chrétiens d’Orient face à cette épreuve.

Par ailleurs, nous ne pouvons que soutenir l’appel d’Antonio Guterres, Secrétaire général de l’ONU, lancé le 24 mars 2020, selon lequel « il faut mettre fin à la maladie de la guerre et combattre la maladie qui ravage notre monde, la pandémie du coronavirus. Cela commence par l’arrêt des combats partout. Maintenant. C’est ce dont notre famille humaine a besoin, maintenant plus que jamais ». De son côté, le pape François a « plaidé pour la création de couloirs d’aide humanitaire et favoriser l’attention pour ceux qui se trouvent dans une situation de plus grande vulnérabilité » lors de l’angélus du 29 mars.

Dans ce moment grave, l’association Chrétiens de la Méditerranée continue ses missions au service de la paix avec ses moyens. Nous poursuivons plus que jamais notre mission d’information avec la publication régulière d’articles sur notre site. Nous travaillons activement à deux projets de colloque autour des thèmes « Quel avenir de paix pour le Moyen Orient » (organisé par CDM) et « Le conflit israélo-palestinien dans la conjoncture proche orientale » (en partenariat avec l’association pour Jérusalem).

En ce temps de souffrances, nous sommes en communion et en union de prière avec les différentes communautés spirituelles. Cette année, catholiques, protestants et juifs fêteront Pâque(s) en même temps et les jours suivants auront lieu la Pâque Orthodoxe et le début du Ramadan pour nos frères et sœurs musulmans.

« Chrétiens de la Méditerranée » vous invite à garder espoir et à apporter de l’espérance à nos frères d’Orient à travers votre aide et vos prières à la lumière de la résurrection de Jésus Christ.

Patrick Gérault

Président de Chrétiens de la Méditerranée

« Le réseau citoyen des acteurs de paix »

 

Image : l’Anastasis (le relèvement), site « Chrétiens orientaux » en collaboration avec l’Œuvre d’Orient

Retour à l’accueil