Le Noël des chrétiens qui se sont réfugiés au Kurdistan irakien – RV

 

(RV) Entretien–  En Irak, les combats continuent à Mossoul, la grande ville du nord du pays que l’armée tente de reprendre à l’Etat islamique. Quatre travailleurs humanitaires et sept civils faisant la queue pour recevoir de l’aide d’urgence ont été tués ce jeudi 22 décembre par des tirs d’artillerie, annonce l’ONU. A l’est de la ville, 23 personnes, dont 15 civils, sont mortes dans trois attentats simultanés à la voiture piégée, revendiqués par l’Etat islamique.

C’est dans ce contexte sombre d’un pays déchiré par la guerre et en proie à une crise politique que les chrétiens s’apprêtent à fêter Noël. Un Noël que des milliers d’entre eux passeront encore dans la région d’Erbil, au Kurdistan irakien, loin de chez eux. Car si plusieurs villages de la Plaine de Ninive ont été repris, il n’est pas question pour eux de rentrer tant que la sécurité n’est pas assurée.

Le Frère Sarmad Kallo, dominicain de Mossoul, est réfugié près d’Erbil. Il raconte comment les chrétiens s’apprêtent à y vivre Noël et leurs appréhensions quant à un possible retour, interrogé par Samuel Bleynie.