Recension

Titre

Les nouveaux acteurs de l’islam

Auteur

Anne-Bénédicte Hoffner ; préface de Rachid Benzine

Type

livre

Editeur

Bayard, 22/03/2017 Nombre de pages : - Prix : Sujets : Intellectuels musulmans, 1990 -…  Islam

Collection

Société

Nombre de pages

187 p.

Prix

16,90 €

Date de publication

28 mai 2017

Les nouveaux acteurs de l’islam

 

 

 

Les « nouveaux acteurs de l’islam » que nous présente Anne-Bénédicte Hoffner dans son livre dont le titre fait à dessein écho à celui de Rachid Benzine : Les nouveaux penseurs de l’islam[1]

sont six personnalités musulmanes contemporaines, hommes et femmes, des deux rives de la Méditerranée ; et qui toutes fondent leurs engagements courageux dans la société, sur  un rapport spirituel, libre et fécond, à la tradition musulmane et à son livre sacré, le Coran.

Anne-Bénédicte Hoffner, journaliste à La Croix (Service Religion) et spécialiste du monde musulman, fait précéder leurs portraits de trois courtes présentations thématiques aux titres éclairants : « le salafisme, une minorité influente », « lire et interpréter le Coran aujourd’hui», « redécouvrir la dimension spirituelle de l’islam ». Avec elle nous découvrons le parcours, le contexte de vie et le témoignage de six belles figures, inspirées et courageuses :

Hicham, qui enseigne la religion islamique en collège et lycée en Belgique, et Iqbal, professeure d’université à Tunis ; Michaël, théologien et chercheur à Bruxelles, et Mohamed, linguiste et imam, responsable d’une des instances théologiques des musulmans de France ; Farid, acteur de théâtre en France et Nadia, cofondatrice au Liban de la Fondation Adyan[2].

Ils ont en commun, comme l’indique dans sa préface Rachid Benzine, d’expérimenter des chemins nouveaux pour la pensée musulmane « en quête de l’homme fraternel autant qu’en quête du Dieu aimant et pardonnant ». Cela au prix d’un travail de relecture de leur tradition, sans « fétichisme du passé ». En élaborant, dans leur pratique concrète, une éthique qui bénéficie à la fois de l’exigence morale de leur tradition et de l’apport de la citoyenneté et de l’égalité entre les hommes et les femmes.

Le récit qu’Anne-Bénédicte Hoffner fait de leurs engagements, nous les montre exposés à des incompréhensions, des oppositions, des rejets. Faire connaître leurs cheminements et leurs initiatives est d’autant plus important.

Dans la crise que traverse l’islam, ils se risquent à ouvrir des voies vers plus de vérité et de liberté. Ils dessinent ce que pourra être le visage d’un islam entré dans un dialogue apaisé avec les savoirs et les interrogations du monde d’aujourd’hui.

Bertrand Wallon

[1] Rachid Benzine, islamologue est notamment l’auteur du livre : Les nouveaux penseurs de l’islam.- Albin Michel, 2004 (rééd. 2008, en Poche chez le même éditeur). Il est également l’auteur de : Le Coran expliqué aux jeunes.- Seuil, 2013 (nouv. éd. augmentée, 2016) : http://www.chretiensdelamediterranee.com/livre/le-coran-explique-aux-jeunes/ Avec le Père Christian Delorme il a écrit : Nous avons tant de choses à nous dire.- Albin Michel, 1997 et La République, l’Eglise et l’Islam. Une révolution française.- Bayard, 2016 : http://www.chretiensdelamediterranee.com/livre/la-republique-leglise-et-lislam/

[2] La Fondation Adyan, la plus importante ONG interreligieuse libanaise,  intervient « au service de la citoyenneté inclusive de la diversité ». Elle favorise le vivre-ensemble au Liban et promeut auprès des enfants, des jeunes, des enseignants, une approche ouverte et confiante de la diversité religieuse et culturelle. Elle a été co-fondée par le Père Fadi Daou, prêtre maronite, et plusieurs musulmans dont Nayla Tabbara, intellectuelle sunnite, professeure à l’université Saint-Joseph à Beyrouth. Cf. Le livre qu’ils ont écrit ensemble : L’hospitalité divine : l’autre dans le dialogue des théologies chrétienne et musulmane : http://www.chretiensdelamediterranee.com/livre/lhospitalite-divine/