Attentat de Nice, le pape François exprime sa solidarité avec le peuple français

Le P. Federico Lombardi, porte-parole du Saint-Siège, a exprimé vendredi 15 juillet la proximité du pape avec les victimes et le peuple français, au lendemain de l’attentat qui a fait au moins 84 morts à Nice.

Tôt dans la matinée de vendredi 15 juillet, le pape François a tenu à exprimer, par la voix de son porte-parole, le P. Federico Lombardi, sa solidarité avec les victimes de l’attentat qui a fait 84 morts à Nice, jeudi 14 juillet. Un camion a foncé sur la foule qui assistait au feu d’artifice sur la promenade des Anglais. Des dizaines de personnes ont été blessées.

« Nous avons suivi cette nuit avec une énorme préoccupation les terribles nouvelles de Nice »a déclaré le P. Lombardi, qui a lu un communiqué écrit en français.

« Nous exprimons de la part du Pape François notre participation et notre solidarité avec la souffrance des victimes et du peuple français tout entier » en « un jour qui devait être un grand jour de fête »,  poursuit le porte-parole du Saint-Siège.

« Nous condamnons de la manière la plus absolue toute manifestation de folie homicide, de haine, de terrorisme et toute attaque contre la paix », a conclu le père Lombardi.