A Lourdes, les élus chrétiens planchent sur la solidarité envers les migrants – RCF

A Lourdes, les élus chrétiens planchent sur la solidarité envers les migrants

Présentée par Pauline de Torsiac

Les élus ont entamé vendredi leur pèlerinage à Lourdes. Un moment très attendu pour certains, et qui donne l’occasion de sortir d’une vie politique souvent bien chargée.

Les élus sont les premiers à le dire : avoir un mandat politique, c’est passionnant mais ce n’est pas tous les jours facile. Il y a les questions éthiques, les pressions diverses et variées, les décisions importantes à prendre, les relations avec l’opposition, la vie privée à préserver….Rien d’étonnant à ce que ce pèlerinage à Lourdes qui vient de commencer à l’initiative de l’association « Chrétiens Elus Publics » et le Service Pastoral d’Etudes Politiques (SPEP) soit très attendu.
LA SOLIDARITÉ ENVERS LES MIGRANTS

A Lourdes, depuis ce matin, ce sont donc des maires, des sénateurs, des conseillers municipaux, des députés, qui ont entamé leur pèlerinage avec la cérémonie d’ouverture à la Grotte des Apparitions, au pied des Pyrénées. Jeudi soir déjà, comme l’explique Madeleine Vatel de RCF Nord de France, la joie de se retrouver était déjà palpable. L’occasion de faire une pause, de venir prier ensemble dans ce lieu marial, et de pouvoir échanger entre pairs.

Il s’agit de la neuvième édition de ce pèlerinage d’élus. Le thème retenu cette année est celui de la solidarité. Mais pas n’importe laquelle puisque ce rassemblement sera l’occasion pour les élus de réfléchir à l’attitude à avoir, envers les migrants. Un thème à la croisée de beaucoup de chemins, lorsqu’on est élu, et surtout chrétien.
METTRE EN COHÉRENCE ACTION PUBLIQUE ET FOI CHRÉTIENNE

Plusieurs élus participant au pèlerinage sont d’ailleurs directement concernés par cette thématique. Dans certaines de leurs communes, des centres d’accueil ont vu le jour. Tous savent néanmoins que ce sujet mérite une vaste réflexion. Les élus ont bien entendu reçu l’appel du pape l’été dernier. Un appel sans ambiguïté, à ouvrir les portes. Monseigneur Colomb est évêque du diocèse de la Rochelle, il est en charge de la Pastorale des migrants à la conférence des Evèques de France. Il insiste sur le rôle fondamental des élus pour veiller à l’intégration des migrants. Même si ce n’est pas si facile.

L’accueil des migrants est l’une des nombreuses questions qui se posent aux hommes politiques. Car chaque jour il y a de nouvelles décisions à prendre. D’autant plus pour ces élus qui cherchent à mettre en cohérence leurs actions publiques avec leur foi chrétienne, comme le précise Madeleine Vatel.