Syrie : le pape demande à Bachar al Assad le respect du droit humanitaire / La Croix

Le cardinal Mario Zenari, nonce à Damas, a remis une lettre du pape au président syrien

Le nonce apostolique en Syrie, le cardinal Mario Zenari, a transmis au président syrien Bachar al Assad une lettre du pape dans laquelle il lui renouvelle, ainsi qu’à la communauté internationale, son appel « à la fin de la violence et à une résolution pacifique des hostilités, condamnant toute forme d’extrémisme et de terrorisme de quelque côté qu’elles puissent venir ».

Dans sa lettre, le pape appelle aussi Bachar al Assad « à faire en sorte que le droit international humanitaire soit pleinement respecté en ce qui concerne la protection des civils et l’accès à l’aide humanitaire ».

Selon l’agence officielle syrienne Sana, le président syrien a récemment reçu le cardinal Zenari, le félicitant pour sa récente élévation au cardinalat et notant que le cas unique de son maintien à Damas, « montre le grand soin que le pape François a pour la Syrie et son peuple ».

« non à la destruction, oui à la paix »

Dimanche 11 décembre, au cours de l’angélus, le pape François avait, une nouvelle fois, lancé un appel pour Alep, demandant « l’engagement de tous » face à « un choix de civilisation » : « non à la destruction, oui à la paix, oui au peuple d’Alep et de la Syrie », avait exhorté le pape après avoir rappelé qu’« Alep est une ville où il y a des gens : des familles, des enfants, des personnes âgées et malades ».

« Si, malheureusement nous nous sommes habitués à la guerre, à la destruction, nous ne devons pas oublier que la Syrie est un pays plein d’histoire, de culture et de foi, avait-il expliqué. Nous ne pouvons pas accepter que cela soit nié par la guerre, accumulation d’injustices et des mensonges. »

Nicolas Senèze, à Rome
————————————————————
PS : Lettre du maire d’Alep, Brita Hagi Hasan à l’attention du Pape François